Cette ville ne ressemble en rien à Kyoto pourtant proche.

Parce que les temples sont différents et au milieu d'un parc vallonné de 500 hectares,

Parce que Nara, ex-capitale impériale durant 74 ans, est un livre d'histoire concentré.

  J'ai visité Nara une dizaine de fois et je me suis rendu toujours en premier au sanctuaire Kasuga-Taisha, souvent nommé Temple des lanternes (3 000 lanternes données par les fidèles). Ce sanctuaire selon la tradition purificatrice shinto fut brûlé et reconstruit tous les 20 ans (jusqu'en 1863).

  Puis, on redescend à travers bois, accompagné de cerfs shika - il y en aurait un millier - mouchetés de blanc. (Tous les matins, au milieu du parc, un musicien joue au cor "l'appel aux cerfs" et ceux-ci - messagers des dieux - accourent par centaines). On gagne alors le plus grand édifice en bois au monde, le Todai-ji. Sa construction achevée en 750 faillit ruiner le Japon. On avait vu trop grand pour symboliser un pouvoir central appuyé sur le bouddhisme. l'empereur lui-même prit peur, déplaça la capitale, fit des réformes fiscales qui anéantirent le pouvoir du Todai-ji. Détruit en 1180 et 1567 par des émeutiers, il fut reconstruit avec les deniers impériaux. Lors de l'inauguration en 752, étaient présents 10000 moines, 370 000 forgerons et 500 000 charpentiers ayant trimé 7 ans sur le chantier. De nos jours le temple appartient à la secte Kegon. Seuls le trésor et les collections sont gérés par l'Agence impériale.

  La découverte de Nara ne se limite pas à ces quatre ou cinq édifices célébres. La ville en contient des dizaines. Depuis Kyoto, à une heure de train, on peut visiter Nara en une journée. Si l'on veut humer les parcs et temples, prendre son temps, une nuit dans un ryokan n'est pas superflu. A noter : la ville moderne ne présente aucun intérêt.  

- L'aller et retour depuis Kyoto dans la journée est très faisable (1h de train). Arrivée à la gare le plus simple est de prendre le bus ou un taxi car les site sont à 2 kms et la ville moderne présente peu d'intérêt. Si vous prenez le taxi faites vous déposer directement aux Temples des Lanternes, le point le plus haut. Vous redescendrez ensuite à travers les bois pour visiter les autres "hits".

- Se loger ? OYO Hotel Nara No Hamori : simple très bien situé pas cher (environ 100€ pour 2). Un ryokan ? Ryokan Hotobil (accueil+, simplicité, repas+, excellent prix /qualité  (200€ pour 2 ptdej inclus)

© 2020 by Gilles Hanauer

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon