Au Sud d'Osaka, se dressent les neuf sommets du Mont Koya, la deuxième montagne sacrée du Japon après le Mont Fuji. Ce sanctuaire, l'un les plus vénérés du Japon, vit le jour vers 800. Il est devenu le centre de la secte Shingon avec ses 10 millions d'adeptes du bouddhisme ésotérique. Comme 1 million de visiteurs par an, Empruntez un tortillard puis un funiculaire pour atteindre enfin Koya et ses 3000 âmes dont 700 moines et 117 temples (jadis 1000 temples) ainsi que son université dédiée au déchiffrage de grimoires bouddhistes.

La plupart des temples proposant un hébergement aux pèlerins et touristes, ne ratez pas l'occasion, malgré un rapport prix/confort assez moyen ! C'est ce que l'on attend de moines non ?

Outre les temples, Koya abrite un cimetière unique au monde avec ses 200 000 tombes dont certaines, issues de Sociétés ou de gens connus sont inattendues. Une allée de 2 kms, nous mène au temple, le Toro-do où brûlent nuit et jour 15 000 lanternes dont deux, dit-on, brillent sans interruption depuis 10 siècles. On visitera aussi le Danjōgaran, complexe principal de Kōya. Jusqu'en 1873 les femmes n'étaient pas autorisées à séjourner dans l'enceinte sacrée du site et devaient prendre le "sentier des femmes" pour admirer de loin les temples.

En 2004, l'UNESCO désigna le mont Kōya Patrimoine mondial de l'humanité et ce n'est que justice

Il y pleut souvent : regardez la météo !

- Gare JR de Shin-Osaka > (15mn de métro par les lignes Midosuji et Sennichimae) > station de Namba > (1h 45mn par la ligne express Nankai Tetsudo) > gare de Gokuraku-bashi > (5mn par le funiculaire de Koya) > gare de Koya-san ou Le Koya-san Free Service Pass, disponible dans toutes les gares sur la ligne Nankai Tetsudo, comprend un aller-retour entre la gare de Namba et celle de Koya, un laissez-passer sur les bus pour la journée et des réductions sur l'entrée dans plusieurs temples.

- Visiter le complexe central du lieu; le Danjo Garan / La porte Daimon / Le Kondo /Toten no Matsu et Shakushi no Shiba /Rokkaku Kyuzo / Miyashiro /Sanno-in /Saito /Kujaku-do / encore ?  Il y en a des dizaine !  

- Le must ? Le cimetière Okuno-in au parc Ryujin. Immense, imposant, en pleine nature majestueuse. N'oubliez pas le cimetière "moderne" avec les tombes des ouvriers de Nissan ou de l'aérospatial etc.

- Se loger : beaucoup de temples offrent (cher) le gîte. Belle expérience parfois spartiate avec cérémonie (facultative) à 6 h du matin ! Ryokan Koyasan Syukubo Kumagaiji 501 Koyasan, Koya (180€/nuit)

© 2020 by Gilles Hanauer

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon