Kyoto. A chaque voyage, je ne manque jamais d'y séjourner. Et de revisiter temples et sanctuaires (Ils seraient près de 2 000, grands ou minuscules !), les jardins et parcs, le quartier des geishas (en voie de disparition), Pontocho, le Palais et la Villa impériale et... la gare principale (une merveille d'architecture inventive). Je ne manque jamais de loger dans une auberge traditionnelle, de parcourir les ruelles, de me déplacer en vélo (facile à louer), de rayonner autour de la ville (Nara, Osaka, Mont Koya ,..). Moins exubérante que Tokyo, Kyoto est la cité culturelle par excellence (elle possède 37 universités ! Et une foule de sites classés au Patrimoine mondial).

Voir tous les temples et sanctuaires de cette ville ? Comptez 1 mois !

- Mes préférés ? La Pavillon d'Argent (Ginkaku-ji), la balade du Chemin des philosophes, les temples des mousses, le Pavillon d'or (Kinkakuji), le Kiyomizudera, le Kennin-ji et son plafond dragon, le Fushimi Inari (au Sud, 10mn en train),

- La Palais Impérial, les Jardins de l'empereur (qui sont ailleurs), le chateau Nijo.

- Le quartier de Gion vers 18h, les ruelles de Ponto-cho, le marché Nishiki ,

- Se loger ? Mon ryokan préféré (centre et abordable) :  Kagihei  ou plus occidental et bien situé et moins cher  l'Hôtel Monterey

- Envie de Jazz à Kyoto ? Club Jazz Club Sanjo Arimo bld Gokamachi Sanjo Nakagyo-ku 2éme étage. Zéro sophistication, pas cher, bien.

© 2020 by Gilles Hanauer

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon