Le Japon au fil de l'eau...
      
Posts en vedette...

28 Mar 2016

 

Dans le cadre de nos échanges culturels photographiques  franco-japonais, le super Club d'Ashiya, sis près d'Osaka, exposera à Paris du...

 

27 avril au 7 mai 2016

Galerie Daguerre

27 ter rue Gassendi 14éme

 

 Trois photographes japonais :

La jeune et prometteuse Yoko Tsukuda,

L'originale Mami Etani,

Le photographe fameux Susumu Shinya,

http://www.39shinya.com

25 Mar 2016

Qu'irait faire un Afghan dans cette galère ? Pourtant 6 d'entre-eux, 3 Éthiopiens et 3 Sri-lankais ont obtenu le statut de réfugié au Japon !

Ainsi, à fin janvier 2016, 27 personnes ont été acceptées sur près de... 8 000 demandes.

Le ministère de l'Intérieur japonais a souligné avec justesse que le nombre de réfugiés était fortement en hausse, puisqu'on en comptait 6 en 2013 et 11 en 2014... Ce qu'a souligné avec plaisir l'Organisation Japonaise pour les réfugiés en réclamant toutefois encore un petit effort... Actuellement, 2419 personnes ont le statut de réfugiés dans ce pays pour 127 millions d'habitants. Si ces chiffres n'ont rien d'étonnant dans le cadre de la politique de conservation d'une société homogène japonaise, il faut aussi noter le milliard d'euros qu'a déjà commencé à verser le gouvernement à l'aide humanitaire au Moyen-Orient. Ouf...  

 

22 Mar 2016

Allez rencontrer les sumos en mai prochain !

3 fois par an se tiennent les tournois de Sumo à Tokyo. Chaque tournoi dure 15 jours, depuis les "amateurs" jusqu'aux professionnels. A l'origine ces combats étaient un rituel shinto pour obtenir de bonnes récoltes. Le combat de ces hommes, de 200 kg pour certains, est tout en concentration et psychologie, alliées à la force et l'agilité. La victoire revient à celui des deux qui a fait tomber son adversaire à terre ou fait dépasser le bord du cercle sacré de 4,55 m de diamètre. Sont autorisées 82 prises. Le combat commence par une phase de concentration : les rikishi frappent le sol des pieds pour chasser les mauvais esprits, projettent du sel et enfin boivent des "l'eau de force" qu'ils recrachent. Il y a une 1ère (42 sumo) et 2ème division (28). Le sumo traverse une crise depuis des années : crise du recrutement ayant amené des étrangers (1 par écurie maximum), crises dues aux paris illégaux, à des matchs truqués, à des brimades dans les éc...

10 Mar 2016

Au Japon, s'annonce la fameuse saison des cerisiers en fleur, le "Cherry blossoms blooming".

Ce nom est aussi employé lors de l'examen d'entrée à l'université. Tous les jeunes savent que cet examen va décider de leur avenir. Aussi, le jour de la publication des résultats, ayant chercher fiévreusement leurs noms sur les listes, ils enverront  un mail ou texto à leurs parents et amis.

Si le jeune est reçu, ce sera : "Fleurs de cerisier fleuries".

Sinon, en cas d'échec, le message sera  "Les fleurs de cerisier ont été dispersées."

Quelle poésie même quand il n'y a pas de quoi...

9 Mar 2016

Si le divorce au Japon existe depuis très longtemps, pour une femme, divorcer, n'est pas une mince affaire. Les juges sont très conciliants avec... les hommes, beaucoup de femmes ne travaillant pas comptent sur une pension alimentaire qui est bien peu payée et, beaucoup d'hommes se désinteressent de leur enfant très vite. 

 

Cerise sur le gâteau, il faut qu'une femme attende 6 mois avant de pouvoir se remarier tandis que les hommes, eux, peuvent le faire le lendemain du divorce. La Cour suprême du Japon a quand même tiqué à la longue et a demandé de ramener ce délai à... 100 jours. Shinzo Abe, ce charmant premier ministre très très conservateur, a fait déposer une loi dans ce sens. Histoire sans doute de lâcher du lest (mais juste du lest), tandis que de son côté l'ONU a fait savoir que ce n'était pas suffisant puisque discriminatoire. La libéralisation des femmes est un combat de longue haleine au Japon, vu le point de départ !

6 Mar 2016

 Même si les Japonais se marient plus "par amour" que jadis, la vie de couple n'a pas la cote. 75% des jeunes de moins de 30 ans sont célibataires et à 35 ans, ils sont encore 50%. Et cette situation s'aggrave. Il faut dire que pour une Japonaise "un mari parfait" est celui qui gagne au moins 50 000 € annuels, ce qui est un gros challenge puisque 3% des tokyoïtes atteignent cette somme. A noter, que cette "qualité" est la première donnée lors de sondage...

Si vous n'avez pas encore trouvé l'homme parfait vous pouvez louer les services, soit d'un oreiller pourvu d'un bras à glisser sous votre tête, soit d'un homme qui dormira avec vous... en tout bien tout honneur (Oui, oui, on est au Japon !). Et interdit de prendre une douche avec lui, ni de se faire des bisous. Pour ce service douillet de gentleman, il vous en coûtera seulement 250€ les 7 heures de nuit. 35€ de l'heure (hors taxe) n'est pas bien payé mais le job n'est pas fatiguant non plus...

5 Mar 2016

La loi a été votée en juin 2015 et sera appliquée en juin 2016 : les Japonais vont pouvoir danser dans les night-clubs et autres lieux publics après minuit.

Depuis 1948, sous l'occupation américaine, il était interdit de danser entre minuit et l'aube. Les Américains voulaient mettre au pas la jeunesse (?!) et surtout limiter la prostitution (on se demande bien dans quelle tête l'idée à germer). Les boîtes de nuit ont peu à peu désobéi, au point qu'à partir des années 60, beaucoup de clubs de danse se sont ouverts. Jusqu'en 2010, où la loi s'appliqua de nouveau à la suite de la mort d'une étudiante d'Osaka lors d'une bagarre. Beaucoup de "clubs" fermèrent.

La programmation des JO de Tokyo pour 2020 et donc l'afflux prévisible de milliers de touristes, amenèrent des parlementaires à demander la révision de la loi.

Nul doute, que tout le monde y trouvera son compte (Les jeunes, les touristes, l'industrie de la musique et de la danse et...la mafia).

A condition toutefois que soit respectée une...

4 Mar 2016

La catastrophe de Fukushima, souvenez-vous...

Mars 2011. Il y a donc 5 ans..

Le tsunami a tué près de 20 000 personnes (et combien de disparus et blessés ?) et a coûté 17 milliards de yens de dommage - sans compter le site nucléaire - et a provoqué l'accident de Fukushima, une zone d'exclusion de 20 km autour et de nombreux décès et maladies (déjà et à venir) dûs au nuage radioactif. La pollution continue (des eaux radioactives s'échappent dans l'océan, les pêcheurs là aussi sont exclus ! Ainsi que les cultivateurs dont personne ne veut de leurs produits).

La centrale n'est toujours pas démantelée et pour cause, on n'a pas les "outils" pour le faire et cela coutera des milliards et vingt ans de travail.

Bref, ce préambule pour dire que le gouvernement Abe a remis en marche 3 réacteurs sur les 54 que comptait le Japon (et qui fournissaient 30% des besoins énergétique) et qu'il n'entend pas s'arrêter là malgré les protestations de la population qui garde en mémoire un passé déjà douleureux c...

3 Mar 2016

 

Je lis dans un livre de Muriel Jolivet, spécialiste du Japon, que les femmes japonaises n'ont jamais (65%) touché un bébé, ou rarement (24%) avant d'avoir le leur ! Devant ce désastre, dans un pays qui ne fait pas assez d'enfants, on a crée des centres d'entraînement pour les femmes à qui il prendrait l'idée d'avoir un jour un bébé.

 

3 Mar 2016

En 2015, le Japon a vu s'accroître de 30% son nombre de visiteurs. D'abord des Chinois, Sud-Coréens et Taïwanais. On sait l'engouement des Français pour le Japon ces dernières années : 215 000 personnes y ont séjourné (+20%). Mais ils restent loin des Américains avec 1 million de visiteurs. A noter, que les étrangers ont été plus nombreux à se rendre au Japon que les Japonais à partir à l'étranger. Du jamais vu ! La France a été touchée en 2015 par la défection des Japonais à cause des attentats de janvier et décembre (-20%). (Source Planète Japon)

Please reload

Fukushima : tout va bien ? Et pourquoi prendre le Pacifique comme dépotoir ?

August 22, 2019

1/10
Please reload

Posts récents

December 28, 2018

June 23, 2016

Please reload

Archive
Please reload

Recherche par Tags
Suivez moi

© 2019 by Gilles Hanauer / Proudly created with Wix.com

  • Twitter Classic
  • Facebook Classic